Bella Vittoria : Perles de Vénétie

Envie de compléter votre panier?

Nous sommes ravis de vous revoir ! Votre panier contient encore quelques bouteilles de votre précédente visite. Voulez-vous les ajouter à votre commande en cours?

at date 01-12-2021
Partager
Bella Vittoria : Perles de Vénétie
Bella Vittoria : Perles de Vénétie

Dans notre quête de nouveaux vins, nous découvrons souvent des pépites. À l'instar de la gamme Bella Vittoria, qui comprend différents vins originaires de Vénétie : entre autres, un Pinot Grigio, un Bardolino, un Corvina et, bien entendu, un Amarone et un Ripasso. Ces deux dernières perles de Vénétie sont naturellement incontournables. Bella Vittoria est une étonnante découverte qui affiche un très bon rapport qualité/prix. Lors d'une étude pour La Route du Vin, la gamme était sortie du lot avec un excellent Amarone et un splendide Valpolicella Ripasso, tous deux cités comme Maître-Achat dans leur catégorie respective.

Séchage des raisins

Véritable spécialité de Vénétie, l'Appassimento est la méthode de production qui comprend le séchage des raisins. Ce séchage peut avoir lieu lorsque les fruits sont encore suspendus à la vigne ou lorsque les grappes ont été cueillies et sont alors séchées dans des pièces spéciales servant de séchoirs ou sur des nattes de paille. À mesure que les raisins s'assèchent, ils perdent leur humidité, ce qui entraîne une augmentation de leur taux de sucre.

Amarone

Le temps de séchage pour un Amarone est de 100 jours. Un délai bien long, qui rend le processus très coûteux. Lors de la fermentation, les sucres se transforment en alcool, mais le moût est tellement riche que cela peut prendre plusieurs mois. Pour produire un Amarone, on laisse la fermentation s'achever d'elle-même. Dans le cas d'un Recioto, la variante sucrée de ce type de vin, la fermentation est interrompue avant que tous les sucres ne se soient transformés en alcool. Le résultat est donc un vin sucré.

Bella Vittoria Amarone Ripasso Veneto
Bella Vittoria Amarone Ripasso VenetoBella Vittoria Amarone Ripasso Veneto

Ripasso

Le terme "ripasso" signifie "repasser", et c'est précisément ce qui a lieu lors de la fabrication de ce type de vin. Le moût riche de l'Amarone est en effet réutilisé comme base à laquelle on ajoute le vin de Valpolicella. Le vin est ainsi enrichi. Versé sur les peaux de l'Amarone, le vin subit une nouvelle fermentation, qui permet d'extraire des peaux de l'Amarone de l'alcool et des tannins, mais aussi plus de goût et de couleur. Un vin de Ripasso est dès lors bien plus lourd et plus plein qu'un simple Valpolicella.

Cépages

Les principaux cépages utilisés pour les vins de Valpolicella (et donc pour l'Amarone et le Ripasso) sont le Corvina, le Corvinone et le Rondinella. Le Corvina est l'épine dorsale des assemblages de Valpolicella et leur apporte structure et arômes. Sa peau épaisse lui offre une bonne résistance à la pourriture, un atout dans le processus de l'Appassimento.

Le Corvinone a une couleur plus profonde et ajoute de la complexité aromatique et de la structure au vin.

Le Rondinella a, quant à lui, une intense couleur foncée et est très productif. En outre, ce raisin est résistant aux maladies, un avantage pour le viticulteur.

Bardolino Superiore

La DOCG Bardolino Superiore se trouve sur la rive sud-est du lac de Garde. Les vins de la DOC Bardolino peuvent également être produits dans cette zone. Un Bardolino Superiore est toujours un vin rouge, généralement composé de Corvina Veronese complété entre autres de Corvinone et/ou de Rondinella. Il s'agit essentiellement de vins fruités, dotés d'une bouche pleine et accompagnant parfaitement tant le repas que l'apéritif.

Pinot Grigio delle Venezie

L'aire de production de la DOC Pinot Grigio delle Venezie s'étend sur le Frioul-Vénétie Julienne, la Vénétie et le Trentin. Bien que cette zone soit assez vaste, la DOC ne vaut que pour un seul vin : le Pinot Grigio.