Nativ : « fortes personnalités »

Envie de compléter votre panier?

Nous sommes ravis de vous revoir ! Votre panier contient encore quelques bouteilles de votre précédente visite. Voulez-vous les ajouter à votre commande en cours?

le 31-10-2023
Partager
Nativ
Nativ

Chaque verre de Nativ regorge des saveurs de fruits cultivés sur des terres rendues fertiles par une énorme explosion volcanique survenue il y a bien longtemps... 

Nous faisons bien entendu référence à la fameuse éruption du Vésuve en l’an 79. « Les cendres volcaniques de l’époque assurent à nos sols actuels leur prodigieuse fertilité et déterminent en grande partie nos vins. » Tels sont les mots de Mario Ercolino, illustre vigneron, et cofondateur et copropriétaire, avec Roberta Pirone, du domaine Nativ en Campanie. C’est à une heure et demie de route du tristement célèbre Vésuve, au cœur de la région « Grand Cru » de l’Irpinia, que cette cave dynamique a vu le jour il y a seulement 15 ans. Encore jeune, elle a néanmoins très vite été acclamée par la presse internationale et compte aujourd’hui de nombreux fans dans le monde entier, qui n’ont pu résister à ces vins riches et généreux. Mais quel est donc le secret de Nativ ?

Moderne et hors du commun

« Notre secret ? », répète Mario pensif, avant de répondre soudainement avec passion : « Notre secret est le fait que je n’ai pas été affecté le moins du monde par les critiques que nous avons reçues au début ! » Celles-ci visaient son approche moderne et inhabituelle pour « dompter » le cépage autochtone Aglianico. Ce cépage solide et coriace, qui fait la fierté de la Campanie, est en effet réputé pour être quelque peu robuste et difficile. Un caractère comparable au Nebbiolo dans le nord du Piémont, d’où le surnom de Barolo du sud.  

NativNativ

« Nativ rouge : un Barolo du sud, mais bien plus mature… »

Sensuel, généreux et rudement savoureux

Dans les mains de Mario, l’Aglianico livre des vins lisses et satinés. Sensuels, généreux et rudement savoureux dès leur jeunesse. Les rouges de Nativ peuvent en outre vieillir longtemps et développent alors les notes truffées du Piémont, ce qui les fait ressembler à des « Barolos du sud ». Quant à cette approche moderne, il s’agit de récolter exclusivement des raisins mûrs qui sont d’abord mis à macérer à froid. Autrement dit, la fermentation est retardée. Il en résulte des couleurs, des saveurs et des arômes massifs, sans dureté.  

Un puissant cépage endémique

Outre le sol volcanique, l’altitude du vignoble planté sur les longues pentes du Vésuve, jusqu’à 500 mètres, offre un fort contraste : les journées sont chaudes, mais le froid envahit les vignes la nuit. C’est cette amplitude thermique qui donne aux vins blancs de Nativ leur finesse et leur fraîcheur. Ces derniers sont également dominés par un cépage authentique de Campanie : le Falanghina. Dans la cave de Nativ, ce puissant raisin autochtone est transformé en vins dotés de la générosité bourguignonne, mais avec encore plus de richesse. 

« Nativ blanc : un Bourgogne, mais encore plus riche… »

Renforts méconnus

Que ce soit au vin blanc ou au vin rouge, Nativ ajoute parfois d’autres raisins endémiques en renfort, comme le Sciascinoso et le Piedirosso (rouge) ou le Fiano et le Greco (blanc). Pour Mario, peu importe que personne ou presque ne les connaisse : « Je refuse de suivre la tendance de cultiver des cépages internationaux. Pourquoi ? Parce que notre force, ce sont justement nos propres raisins, des raisins natifs. Tout est dans notre nom ! »

Bien au-dessus de la moyenne

Est-ce en raison de la personnalité passionnée de Mario ? Des cépages autochtones ? Ou d’un élevage en fûts parfois frénétique ? Ou bien est-ce dû aux étés caniculaires (auxquels les vignes ne survivent que grâce à leurs racines profondes qui leur permettent d’atteindre les eaux pluviales de l’hiver) ? Quelle qu’en soit la raison, les vins Nativ ont indéniablement de « fortes personnalités » et s’élèvent ainsi largement au-dessus de la moyenne, tels de véritables volcans.