• Porte-d'Orange-Côtes-du-Rhône-AOP-Rouge
  • Porte-d'Orange-Côtes-du-Rhône-AOP-Rouge
2018 | France, Rhône

Porte d'Orange Côtes du Rhône AOP Rouge

Le département du Vaucluse dans les Côtes du Rhône est le berceau de nombreux grands vins. Qui ne connaît pas le sombre et puissant Châteauneuf-du-Pape ? Et que penser des vins rouges tout aussi puissants de Gigondas ? De splendides vins sont ainsi produits à l'ombre du Mont Ventoux, à l'instar de ce Porte d'Orange Côtes du Rhône. Pas trop puissant, juste comme il faut, ce sublime vin collectionne les points grâce à ses arômes concentrés de fruits et sa jolie bouche pleine qui lui ont valu une médaille d'or amplement méritée !

11,99
En stock. Pour toute commande passée un jour ouvré avant 14:00, vous serez livré le lendemain
bouteilles
Sauvegarder
  • Livraison gratuite à partir de 35 €
  • Retour gratuit
  • Satisfait ou remboursé
Cépage: Syrah, Carignan, Cinsault, Grenache
Goût: Souple et rond Plus à propos du goût
Note de dégustation
Plats
Specifications
Commentaires
Note de dégustation

Un quatuor particulièrement fruité.

Ce splendide vin à la robe rouge rubis et au nez intense exhale des arômes concentrés de fruits tels que du cassis et des myrtilles, magnifiquement complétés par des notes fleuries de violettes. Cet assemblage de Grenache, Syrah, Cinsault et Carignan se montre également particulièrement fruité en bouche et livre un vin à la fois délicieusement plein et rond. En arrière-bouche, les élégants tannins offrent une finale soyeuse.
Plats
  • Bifteck
  • Oie
  • Cerf
  • Fromage demi-vieux
  • Fromage vieux
Specifications
typeVin Rouge
PaysFrance
CépageSyrah, Carignan, Cinsault, Grenache
RégionRhône
GoûtSouple et rond
La teneur en alcool13.50 %
Millésime2018
Température de service17-18 °C
A boire à partir deDéjà buvable
A boire avant2022
AllergènesContient des sulfites
FermetureBouchon
EAN3760093632621
Réf.250958
Medals
  • Porte-d'Orange-Côtes-du-Rhône-AOP-Rouge
  • Porte-d'Orange-Côtes-du-Rhône-AOP-Rouge
Commentaires
Porte-d'Orange-Côtes-du-Rhône-AOP-Rouge
Délicieux quatuor médaillé d'or

Dans le sud de la France, dans la Vallée du Rhône, se trouve la superbe région du Vaucluse, qui abrite des villes animées comme Avignon, Carpentras et Orange. Cette dernière était autrefois une principauté qui fut fondée en 1181 par l'Empereur romain Frédéric Barberousse et qui passa à la maison d’Orange-Nassau au 16e siècle. Deux siècles plus tôt, le pape Innocent VI fit ériger un mur d'enceinte autour de la ville voisine de Carpentras. Cette enceinte comptait 32 tours dont 4 étaient munies d'une porte qui marquait le début des routes allant vers Mazan, Monteux, Pernes-les-Fontaines et Orange. Seule partie de l'enceinte médiévale encore visible aujourd'hui, la Porte d'Orange orne l'étiquette de ce vin rouge fabriqué dans le Vaucluse. Plantés au pied du Mont Ventoux et sur la rive gauche du Rhône, les raisins profitent du climat méditerranéen et de plusieurs autres atouts de la région. Citons notamment le puissant Mistral qui souffle sur la Vallée du Rhône et élimine tout risque d'attaque de champignons ou d'insectes. Ou encore le sol calcaire et argileux recouvert de gravier qui libère la nuit la chaleur emmagasinée le jour. Et les raisins de profiter de cette petite "bouillotte" à leurs pieds.

Un bel exemple de collaboration

Les cépages utilisés dans ce Porte d'Orange Côtes du Rhône n'auraient pu rêver meilleur point d'attache. Le rôle principal dans ce vin rouge est attribué au Grenache, le raisin qui migra autrefois d'Espagne sous le nom de Garnacha. Utilisé comme aromate, cet adorateur du soleil est à la base de nombreux vins de Côtes du Rhône auxquels il apporte de jolis et séduisants arômes. Il possède un réel esprit d'équipe et révèle toutes ses qualités lorsqu'il agit en collaboration avec d'autres cépages. Laissons dès lors les Syrah, Cinsault et Carignan présents dans ce Porte d'Orange devenir ses meilleurs collègues. Le Syrah apporte, quant à lui, une dose de peps supplémentaire ainsi que des arômes de fruits des bois. Le Cinsault est, aux côtés du Grenache, l'autre héros de la région du Rhône. Il livre de superbes rosés et offre dans ce vin de douces et élégantes notes de fruits. Enfin, le turbulent Carignan ferme la marche. Ce raisin a déjà donné de nombreux cheveux gris à plus d'un vigneron. Mais le balourd d'autrefois a cédé un peu de ses tannins bruts et de son haut taux d'acidité pour briller occasionnellement seul sur l'une ou l'autre étiquette. Toutefois, le Carignan affiche de superbes résultats lorsqu'il accompagne des cépages comme le Grenache et le Syrah. Ce génie leur permet alors de s'épanouir encore plus.

Back to top