Nous ne pouvons pas trouver de produits correspondants à la sélection.

Biologische wijnVin biologique

Le vin dit bio est produit le plus naturellement possible. La qualité des vins bio s'est énormément améliorée au cours de ces dernières années. Il existe désormais de superbes vins fabriqués de manière responsable. Découvrez sans tarder nos vins bio !

En savoir plus sur le vin bio

De nos jours, nous vivons de façon plus responsable, nous cherchons toujours plus de produits biologiques. La demande en vin bio est donc de plus en plus forte. Le vin dit bio est produit le plus naturellement possible.

La fabrication d'un vin bio exige de limiter au maximum le recours aux pesticides. On utilise également le plus possible d'engrais d'origine animale ou végétale, à la place de l'engrais chimique. Depuis le mois d'août 2012, la réglementation européenne autorise officiellement la production et l'étiquetage de vin bio, le rendant reconnaissable. Le vin bio doit toutefois satisfaire à des règles légales, dont le respect est contrôlé.

Le vin bio est-il meilleur pour la santé que le vin normal ?

À l'heure actuelle, personne ne peut dire que le vin bio est meilleur pour la santé que le vin normal. Il ressort cependant de plusieurs études scientifiques que les vins bio contiennent plus d'antioxydants et moins voire pas du tout de sulfites. Concernant les antioxydants, ils pourraient réduire les risques d'accidents vasculaires cérébraux et de maladies cardiovasculaires. Pour un goût pur, nous vous recommandons un vin bio !

Développement durable et vin bio

Les maladies et les parasites dans les vignobles sont considérés comme des déséquilibres dans le cadre de la production vinicole et étaient bien plus fréquents autrefois. Dans les vignobles bio, on constate une diminution des maladies et des parasites en raison d'un meilleur équilibre. Pour renforcer les plantes, des pesticides naturels comme les algues et la prêle des champs sont utilisés. La prêle des champs protège la vigne contre les maladies provoquées par des champignons, tandis que les algues favorisent la croissance des racines. Des poules sont introduites dans les vignobles afin de lutter contre les larves et les insectes nuisibles sont combattus par des fleurs, sur lesquelles se posent des oiseaux. Par ailleurs, il est quand même fait usage de soufre, qui permet de vaincre les maladies fongiques. Toutefois, dans la viticulture biologique, cette utilisation est limitée au maximum. Le désherbage étant interdit, une végétation naturelle est pratiquée. Parfois, des moutons sont même utilisés pour lutter contre les mauvaises herbes.

À quel label puis-je reconnaître un vin bio ?

Le vin bio est identifiable au logo présent sur la bouteille (cf. illustration ci-jointe). Depuis la récolte de 2012, un vin peut être appelé vin bio si les raisins ont été cultivés biologiquement et si le producteur a également respecté la réglementation européenne lors de la fabrication du vin. Les raisins sont contrôlés avant la récolte afin de vérifier le respect des principes de la viticulture biologique avant la mise en bouteille. La marque bio indique l'absence de sulfites, la présence d'une grande biodiversité, une forte activité biologique (micro-organismes) dans le sol, la réutilisation de résidus d'origine végétale et animale, une utilisation durable de la terre, de l'eau et de l'air, ainsi qu'une pollution minimale de l'environnement.

Récolte à la main

La récolte et le tri des raisins sont généralement effectués à la main afin d'abîmer le moins possible les grappes de raisins et de limiter les risques de formation de moisissures. La préparation du vin se poursuit de manière quasiment identique. Grâce à l'agriculture biologique, la consommation énergétique dans le monde entier tend à diminuer et, en raison d'un besoin accru de main-d'œuvre, l'emploi dans les zones rurales est en hausse, mais un inconvénient est l'augmentation du prix du vin.

Back to top