Argentine

Filtrer par

2 articles

par page
Par ordre décroissant
    • Hereford Red
      2017 | Argentine
      Hereford Red

      Le Hereford Red est un vin rouge argentin exceptionnellement doux et souple. Robe mauve-rouge. Nez doux-fruité exubérant, rond, avec une petite note terreuse. Rond, doux, souple et épicé en bouche. Impressions franches de mûres, baies et cerises, avec quelques nuances compotées. Longue finale, avec une touche épicée et fruitée. Le vin est fabriqué à base des cépages Malbec, Sangiovese et Barbera.

      Prix normal 7,98 Prix spécial 4,99
      Votre réduction
    • Hereford-White
      2017 | Argentine
      Hereford White

      Cet irrésistible vin blanc sec argentin est ample et riche en bouche. Robe d’un jaune-vert très clair. Nez frais et piquant avec beaucoup de fruits de base et une touche luxuriante. Sec et pétillant de fraîcheur en bouche, mais aussi gras, ample et rond. Longue finale rayonnante avec beaucoup de fraîcheur et une note beurrée. Fait à base de Chenin Blanc, Ugni Blanc et Tocai Friulano.

      7,98

    2 articles

    par page
    Par ordre décroissant

    Wijn uit Argentinië

    Vin d'Argentine

    Vous voulez acheter des vins d’Argentine ? Avec 200 000 hectares de vignobles, l’Argentine est de loin le plus gros producteur de vin d’Amérique du Sud. À l’instar de son voisin le Chili, le pays connaît depuis un certain temps un essor qualitatif. L’Argentine compte en outre une étonnante quantité de raisins différents, le malbec étant la variété la plus commune.

    Plus d’infos sur le vin argentin

    Avec près de 200 000 hectares de vignobles, l’Argentine est de loin le plus grand producteur de vin d’Amérique du Sud. C’est aussi un pays qui, à l’instar de son voisin le Chili, est en plein essor d’un point de vue qualitatif.

    La viticulture a été introduite au 16ème siècle par les conquistadors espagnols. Ils ont planté le Criolla Grande, un cépage de qualité très médiocre lié au País au Chili et au Mission au Mexique et en Californie. Le grand tournant a eu lieu à la fin du 19ème siècle, lorsque les colons d’Italie et du Pays basque sont arrivés en Argentine. Ils ont apporté avec eux bon nombre de cépages intéressants.

    Un autre facteur positif fut le boom économique qu’a connu le pays au tournant du siècle. L’Argentine est toutefois restée imprégnée d’un malaise politique et économique une grande partie du 20ème siècle et la viticulture a dès lors été axée sur une production de grands volumes plutôt que de grande qualité. La baisse de consommation au sein du pays a poussé les producteurs à s’orienter vers l’exportation et à améliorer la qualité de leurs vins. Grâce à leurs connaissances et de gros investissements étrangers, une révolution s’est mise en marche.

    L’Argentine a un excellent potentiel dans la production de bons vins. Les vignobles sont principalement situés à l’ouest du pays, au pied de la Cordillère des Andes. Le climat, sec et ensoleillé, y est idéal pour la viticulture. Les maladies ne posent dès lors pas trop problème. L’eau de la fonte des Andes entraîne une très bonne irrigation. Ajoutez à cela des sols riches et vous obtenez un rendement relativement élevé.

    Les régions viticoles argentines

    Le plus important pour la production de vins de qualité est le fait que la plupart des vignobles se trouvent à de hautes altitudes, jusqu’à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer. On évite ainsi les températures trop élevées et les nuits sont fraîches. Cela permet aux arômes et acides de bien se développer. Cependant, il faut régulièrement faire face à la grêle. Certains vignobles sont d’ailleurs protégés grâce à des filets spéciaux. La région d’origine argentine la plus importante est de loin Mendoza, et la capitale éponyme de la province est le centre viticole incontesté de l’Argentine. À Mendoza se trouve le district de Luján de Cuyo, un chef de file dans le domaine de la qualité. Parmi les autres régions viticoles argentines, il y a, tout au nord de Mendoza, San Juan (deuxième plus grande région), La Rioja (la plus ancienne) et Salta (la plus haute). En Patagonie, au sud de Mendoza, on pratique également depuis peu la viticulture, et avec succès, dans des régions fraîches comme Neuquén et Rio Grande.

    Le Malbec, le cépage national

    Pour un pays non-européen, l’Argentine compte une variété étonnante de cépages, surtout à titre de comparaison avec son voisin le Chili. Les cépages pour vins rouges sont les plus nombreux, le Malbec étant le plus caractéristique d’entre eux. Bien qu’il provienne de France, ce raisin est considéré comme le raisin « national » argentin. Il donne naissance à des vins pleins de caractère qui peut parfois étonnamment bien vieillir. Une autre spécialité est le Bonarda Piemontese. On compte également le Tempranillo espagnol, les Cabernet Sauvignon et Merlot « citoyens du monde », ainsi que le Syrah et le Pinot Noir. Côté cépages blancs, la carte de visite de l’Argentine compte l’aromatique Torrontés, dont le vin peut faire penser à un Muscat (sec). On peut également citer le Chardonnay, le Sauvignon, le Sémillon et le Viognier.

    Back to top